Skip to content

LE SEXISME DANS LA PUB ?

décembre 16, 2015

Salut !

 

J’étais sur Facebook tranquille à mater les milliards de « stars wars gnagnagna » posté par l’ensemble de la population mondiale.

Quand tout à coup.

Je tombe sur un post publié par une page facebook que j’affectionne particulièrement pour plusieurs raisons.

ss (2015-12-16 at 01.42.23)

Le Sexisme vous savez, c’est pas rien.

 

Déjà, dès qu’on parle de Sexisme, il y a 2 camps.

  • Ceux qui s’en battent allègrement les couilles et qui sont les plus nombreux.
  • Ceux qui défendent corps et âmes  les valeurs du Sexisme et qui sont comme toute bonne communauté anti-xchose, souvent trop axé sur leurs idées pour entendre un autre avis sur le sujet X.

Si vous voulez l’exemple extrême de ce genre de communauté je vous recommande d’aller vous renseigner sur les zététiques.

La zététique est définie comme « l’art du doute » par Henri Broch1. La zététique est présentée comme « l’étude rationnelle des phénomènes présentés comme paranormaux, des pseudosciences et des thérapies étranges ».

C’est wikipédia qui le dit.

Le principe de ces gens est donc de dire non à tout en gros, et si certains le font bien, on y retrouve bien sûr pas mal de gens qui confondent « hater » « hipster » « zététique » « connard » et « jesaistout ».

BREF.

J’aime beaucoup cette page car je ne suis pas « sexiste » ou « anti sexiste » je sais pas comment on dit, mais je ne m’en bat pas non plus les flancs du sujet de l’utilisation de l’image des femmes dans les publicités (ni des hommes ou des enfants, mais il est ici question des femmes dans les pubs)

Et il est vrai que l’avantage, c’est qu’au travers de cette page, j’avais sous la mains un dossier de photos de publicités qui sont pour la plupart assez « clichés » et pas vraiment super super top pour l’image de la femme en question.

Je vais aller vous chercher quelques exemples de publicités que je juge « bof bof ».

11205590_806678719428908_7871844853029380623_n10501762_813195512110562_2663397095842839414_n

Voila, j’en ai mis peu parce qu’elles représentent selon moi les trucs qui sont abusés dans les pubs en général.

  • Les trucs pour filles plus chers que pour les garçons et en rose, quel que soit l’âge, ça énerve tout le monde je pense.
  • Et le fameux cliché de la nana qui reste à la maison et qui est débordée, qui ne sait pas s’organiser.
  • Et bien sûr, il y a toutes les pubs qui sont plutôt vulgaires du style ss (2015-12-16 at 01.59.58)

La on a un bel exemple d’une pub qui selon moi, tend tellement à montrer des nanas à poil que pour ma part je regarde que la nana et j’envisage pas une seule seconde la marque associée (surtout que la j’ai surtout vu un bouton facebook en me demandant l’utilité du machin).

Et désolé, mais voir une madame tout à fait jolie sans habits, ne me donne pas envie d’en porter ! (bien au contraire)

Je passerai rapidement sur le sujet du sexisme chez les enfants, garçons = bleu + voiture + travail manuel + construction & filles = rose + cuisine + bijoux. On connaît tous ce sujet par coeur et je vois pas en quoi mon opinion changera les choses pour vous à ce niveau.

 

Venons en à la raison qui m’a poussé à écrire cet article !

 

Je suis tombé sur un post mettant en avant cette publicité la :

 

12341262_906923979404381_8600996806698875553_n (1).jpg

 

Vous pouvez pas voir mon premier commentaire dans la colonne de droite, suivie d’une réponse à laquelle j’ai commencé de répondre à mon tour, mais quand j’ai vu que ça partait en dissertation de mon côté, j’ai préféré en faire un article, question de lisibilité et aussi de pouvoir avoir des retours de différentes « communautés » que celle qui tourne sur la page concernée.

Parce que si je commence à dialoguer avec des gens qui pensent dans une seule direction, ça servira à rien et le dialogue sera creux. Je dis pas qu’ils vont me dire des conneries, mais qu’il y aura des deux côté un manque d’écoute des arguments de l’autre et une facilité à tendre au point godwin à court terme.

Face à cette publicité, je commente donc  :

« C’était le but recherché la, vous pouvez pas dire que c’est du sexisme. Enfin, j’espère qu’il y a une version avec un mec en slibard ça serait sympa aussi. »

Une version résumée de ma pensée (merci twitter de m’apprendre l’art de la synthèse putain.)

Et la réponse tombe :

?? C’est pas du sexisme ? alors qu’est ce que c’est ???

Je l’attendais. Comme tout bon endroit ou on discute avec des gens qui sont bornés dans une même idée, on part sur les mêmes réponses sans cesse.

Dans le même genre on a ceux qui réfutent les vidéos sur le paranormal en prétextant que c’est une vidéo donc impossible d’y croire, ou encore ceux qui disent qu‘internet c’est pour les pédophiles et quand on leur dit non ils répondent que si et que c’est à cause d’internet qu’on en est la et que tout est arrivé à cause d’internet blablabla.

Ces gens qui commencent par une petite phrase ou question bateau et qui, quelle que soit ta réponse, te répondront par un pavé (ou en hurlant si c’est à l’oral) de phrases apprises par cœur avec le temps et faisant l’apologie de leur vision du monde.

 

Et c’est bien à cause de ces gens qui en luttant contre les clichés, ne font que de les mettre en valeur.

 

Du coup, voici ma réponse.

 

Si ce n’est pas du sexisme, alors qu’est ce que c’est ?

 

De l’humour.

Enfin, je pars du principe qu’il existe une version avec un mec. Sinon j’admet qu’il y a un droit de râler. Pour moi une pub sexiste c’est plutôt quand ça ramène au cliché de la ménagère bonne à rien.

La c’est une comparaison avec les pubs vraiment sexistes et nazes des trucs de rencontres qui n’hésitent pas à faire ce genre de procédé pour attirer l’attention (et les féministes, car toute publicité est bonne à prendre pour eux).

ob_cf6990_casualdating-pub-sexy.jpeg

L’astuce de cette pub justement est de détourner l’utilisation abusive d’un cliché sexiste de son but principal.

Je suis par contre moins certain qu’ils aient cette vision la de leur côté, étant donné leur slogan douteux.

Mais c’est une des interprétations possibles.

Si on enlevait toutes les pubs soi-disant sexistes selon vous, alors vous seriez les premiers à râler que la pub n’utilise que des hommes et que la femme est considérée comme inexistante dans la société etc. Je pense qu’il faudrait au lieu de râler CONTRE les pubs sexistes, mettre en avant celles qui ne le sont pas.

Et c’est un avis que je partage en général, luttons CONTRE le cancer, luttons CONTRE la mucoviscidose, CONTRE le sida, CONTRE la pauvreté, CONTRE le chômage…

Si au lieu de lutter contre, on s’unissait pour la guérison, la croissance, et POUR que tout aille mieux, non seulement on se ferait moins chier à devoir « lutter« , mais en plus l’ambiance générale serait plus joviale, et on positiverait un peu plus.

Et si au lieu d’avoir peur de la maladie, on avait l’espoir de la guérir ?

Personnellement, ça m’enjaille bien plus !

Pour en revenir à ce que je disais, mettez en valeur les publicités qui sont biens foutues, pensées et créées pour justement ne pas tomber dans ce cliché sexiste débile que vous adorez détester.

Si les annonceurs remarquent que telle ou telle communauté met en valeur les publicités « non-sexistes », alors ils auront naturellement tendance à vouloir en produire eux-même, puisque cela attire de l’audience.

Mais en prônant ces images, vous leur donnez raison. Exactement comme le célèbre « jeu du Front National », vous jouez au jeu des publicitaires.

Vous râlez contre le sexisme ?

En un sens, vous le prônez malgré vous.

Si ce genre de réflexion vous intéresse, je vous renvoie aux livres de Mihaly Csikszentmihalyi (oui je sais, c’est chaud comme nom).

 

N’hésitez pas à papoter de votre avis sur les commentaires, à aller voir les autres pubs de la page facebook, et si vous venez de cette page, sachez que je n’ai pas fait cet article contre vous, je respecte vos opinions, et je ne suis pas anti-vous, c’est simplement que j’avais envie de parler sur le sujet aujourd’hui, et que j’en ai eu l’occasion au travers de votre page.

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

 

Et si vous avez l’envie de me hurler dessus, voici une liste de conseils qui peuvent vous être utiles : 

  • Faites une pause avant.

  • Revenez lire mon article si besoin est.

  • Répondez posément en commentaire si vous le pouvez, sans être agressif, ça sert à rien.

  • Si vraiment vous voulez me gueuler dessus, envoyez moi un mp, skypez moi (gamnooor), mais évitez de passer en mode « LYNCHONS CE CONNARD »

  • Ne partagez pas cet article si c’est dans un but justement de lynchage collectif envers ma personne. Comme je l’ai dit plus haut, vous ne ferez que de me faire de la publicité et je suis certains qu’il y en a qui pensent que je fais des articles à buzz ici, ne leur donnez pas raison !

  • Réfléchissez avant d’écrire par pitié. Je réponds à tout le monde, j’accepte la critique, je suis pas la pour dire que j’ai raison et que vous avez tord. Chacun ses avis !

 

Ferrero.

Publicités

From → AudioVisuel

2 commentaires
  1. Elle permalink

    J’aime bien l’idée de valoriser ce qui n’est pas sexiste, mais encore faut-il aimer la pub (personnellement, ça me débecte déjà de base, donc j’aurais du mal à m’extasier sur une publicité qui aurait fait l’effort – waouh ça alors – de n’insulter personne). Néanmoins, c’est bien aussi que l’inverse existe, des initiatives comme celles-là sur Facebook ont déjà mené à des boycotts de marques ou à des retraits de publicités, ce qui n’est pas rien, et les petits ruisseaux font les grandes rivières comme on dit. Le but d’une publicité n’est pas d’être visible, c’est d’abord de vendre, or si on décide de ne pas donner un kopeck à ceux qui insultent régulièrement les femmes, on est loin de « jouer leur jeu » et les publicitaires en question ont plutôt tout perdu. Pour ce qui est de l’humour, c’est une chose à manier avec précaution. « On peut rire de tout mais pas avec tout le monde » disait Desproges, or à partir du moment où les publicitaires ne connaissent pas tout le monde, justement, mieux vaut éviter de faire des blagues sexistes avec des gros machos, des misogynes de tout poil etc, car oui il y en aura forcément dans le cas présent. Humour ou pas humour, tout cela entretient l’image de la femme bout de viande bonne qu’à écarter les cuisses et à prendre soin de son corps pour exciter le mâle, la seule raison de son existence. Et donc forcément ça ne passe pas. Pourrait-on faire des pubs racistes sous prétexte que c’est de l’humour? J’en doute. J’imagine mal un « pourquoi les juifs n’ont-ils jamais été meuniers ? parce qu’on ne peut pas être à la fois au four et au moulin ! » placardé au beau milieu d’une ville par exemple. Et ce deux poids deux mesures est inacceptable. Les pubs racistes oh non, les pubs homophobes oh non, mais alors les pubs sexistes, c’est quoi le problème, ça a toujours été comme ça après tout alors pourquoi on arrêterait ? Bah peut-être parce que c’est pareil, en fait, parce qu’on n’insulte pas un groupe de personnes comme ça tout en sachant que ça a des conséquences sociétales énormes et en s’en foutant totalement.

    • D’accord sur la quasi-globalité de tes propos, a part sur un petit point « Le but d’une publicité n’est pas d’être visible, c’est d’abord de vendre, »
      pour vendre, faut être visible aujourd’hui ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :